• Aux passages

    Louise Lame (merci à elle) a retrouvé la citation de JFV qui m'avait fait défaut dans un post précédent. C'est dans 95% de réel, JFV dit : "Je crois qu'une ville se définit en tant que vraie ville à partir du moment où elle a su soit volontairement soit involontairement se doter de passages".

    Ailleurs, dans un entretien inédit récemment publié, JFV précise le projet de départ de C'est toujours les autres qui meurent : "tout le catalogue Duchamp devait y passer, ou tous les passages parisiens. Sur les passages, je n'ai pas complètement tenu le pari (...)".

    Les passages couverts (de verrières) parisiens, qui ont tant fait couler l'encre de Walter Benjamin. Environ 130 passages couverts, construits entre 1786 et 1860. A une époque où il n'y pas de trottoirs dans les rues. Egouts coulant au milieu, et voitures à chevaux déboulant sans prévenir. Pas cool pour les redingotes. Et dangereux, aussi.

    Moins de 20 passages encore présents quand JFV écrit (et jusqu'à aujourd'hui). 8 sont évoqués dans ses bouquins.

    Commençons par le commencement. Passage du Caire (2ème arrt). Puisque, nous l'avons déjà écrit, le  premier roman de JF Vilar y commence. Et que c'est le plus ancien des passages encore existants (1799).

    Et puis :

    Galerie Vero-Dodat (1er arrt, 1826) (nous en avons déjà parlé ici)

    Galerie Vivienne (2ème arrt, 1823) 

    Passage des Panoramas (2ème arrt, 1800)

    Passage Jouffroy (9ème arrt, 1845)

    Passage Verdeau (9ème arrt, 1847)

    Passage des Princes (2ème arrt, 1860)

    Passage du Prado (10ème arrt, 1830)

    Lectures au passage

    (Galerie Véro-Dodat, photo non signée illustrant l'annonce, dans le programme du 7ème festival du roman et du film policier de Reims, de l'exposition "Quelques images en quète de crime, photographies de Jean-François Vilar", du 25 au 27 octobre 1985)

     

    A l'instar de JFV écrivant Paris d'octobre pour "boucler" le projet inachevé par Léo Malet d'écrire Les Nouveaux Mystères de Paris en 20 épisodes dans 20 arrondissements, qui écrira les aventures de Victor B à travers les passages couverts non cités par JFV ? En voici la liste :

    Passage du Ponceau (2ème arrt, 1826)

    Passage du Bourg l'Abbé (2ème arrt, 1828)

    Passage du Grand Cerf (2ème arrt, 1825)

    Passage Choiseul (1825) / Passage Ste Anne (2ème arrt, 1829)

    Galerie Colbert, (2ème arrt, 1826)

    Passage Brady (10ème arrt, 1828)

    Passage Vendôme (3ème arrt, 1827)

    Galerie de la Madeleine (8ème arrt, 1845)

    Passage Puteaux (8ème arrt, 1839)

    Passage du Havre (8ème arrt, 1845)

    Enfin, hormis les passages couverts, typiques d'une certaine époque de Paris, il existe d'autres "passages", à ciel ouvert, qui participent aussi de la géographie mystérieuse de Paris et des flâneries de JF Vilar. A commencer par feu le Passage des Singes. Bien sûr. Nous en parlerons sans doute une autre fois...

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :