• Par la fenêtre

    Dans 95% de réel, tourné en novembre 1994, JFV est en plein "chantier" d'écriture d'un roman, hélas jamais publié : c'est "l'histoire d'une chute. L'histoire d'un homme qu'on retrouve brisé sur la chaussée d'une rue de Prague. Une défénestration".

    "Prague est la ville des défenestrations", conclut Pierre-André Sauvageot. N'étant pas super calés en histoire des royaumes de Bohème, nous n'avions pas saisi la référence. Nous l'avons comprise à la lecture d'un très joli guide qui nous a accompagnés à Prague cet été. Un guide qui a la particularité d'être illustré non par de sempiternelles photos numériques couleur plus ou moins hideuses, mais par des dessins et des peintures : un magnifique travail de l'illustrateur Guillaume Sorel, accompagnant des itinéraires pragois originaux proposés par Christine Coste.

    Nous y apprîmes donc que : le 30 juillet 1419, des manifestants hussites envahissent le nouvel hôtel de ville (Karlovo náměstí, Nové Město) et précipitent par la fenêtre 7 échevins papaux sur les pointes des lances des manifestants restés en bas.

    le 23 mai 1618, des protestants en délégation au Château auprès du roi balancent 3 catholiques par la fenêtre... sur un tas de fumier.

    Là, ça commence à s'appeler une coutume locale.

    Par la fenêtre

    le 10 mars 1948, les communistes, qui ont le sens des traditions, suicident le ministre Jan Masaryk par la fenêtre de sa salle de bains. Il faudra plus de 50 ans pour connaitre la vérité sur cette mort naturelle.

    L'aventure inédite de Victor B à Prague proposait donc une "quatrième défenestration de Prague" : celle de Julius K, juif rescapé du ghetto de Terezin, victime et mouchard comme tout le monde sous la dictature stalinienne, peut-être dissident lors du printemps de Prague, totalement amnésique en tout cas. Pour ce qui est des motifs et des auteurs de sa défenestration, ils se trouvent sans doute dans le manuscrit inédit ; nous attendrons donc la déclassification des archives de JF Vilar...

    Par la fenêtre Par la fenêtre

    Par la fenêtre Par la fenêtre

    Par la fenêtre

    Par la fenêtre

    (Fenêtres pragoises, juillet 2011 : Elišky Krásnohorské 123/10, Bilkova 132/4, Vita Nejedlého 1548/1 (Palác Akropolis), Chlumova 334/7, Václavské Náměstí 778/14, Liliová 247/10)

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :